Accueil / Systèmes / Différence entre SAN , NAS , DAS

Différence entre SAN , NAS , DAS

SAN,nas

Introduction

Le stockage des données et leurs exploitations sont au cœur du système d’information d’une entreprise. Pour cela différentes architectures sont possibles, mais quelles sont-elles et laquelle choisir ?

I – DAS, NAS, SAN ?

DAS :
Direct Attached Storage, ou comme son nom l’indique, méthode de connexion où la baie de disque est directement connectée sur un serveur

NAS :
Network Attached Storage, via cette méthode on distingue la connexion d’une baie de stockage directement sur le réseau. Elle est alors accessible par tous les périphériques connectés au même réseau sans devoir passer par un hôte intermédiaire.

SAN :
Storage Area Network , on reste sur les baies de stockage connectées au réseau, mais cette fois ce réseau leur est dédié.

II – lequel choisir ?

A – DAS (Direct Attached Storage)

Dans le cadre d’un réseau d’entreprise on comprend vite les limitations induites par une architecture DAS :

– Les périphériques de stockages sont gérés indépendamment les uns des autres, ce qui complique l’administration et la gestion du parc.

– Le partage de ressources, s’il est possible, impliquera une charge supplémentaire sur le réseau en place.

– Les opérations de sauvegardes qui peuvent être planifiées de façon centralisées engorgeront le réseau en accédant aux différents périphériques ça et là

– Si les opérations de sauvegardes sont faites indépendamment sur chacun des serveurs cela alourdira encore l’administration de l’infrastructure.

Le DAS tend à disparaitre au sein des stockages d’entreprises. Maintenant cette architecture est surtout répandue pour une utilisation personnelle, telle que le branchement d’un disque dur USB sur un poste de travail.

B – NAS et SAN

1 – Consolidation du stockage par le réseau

Pour pallier aux limitations d’une architecture DAS, la consolidation de l’accès aux données peut se faire via du stockage réseau, le NAS ou le SAN.

Mais quels sont les bénéfices d’une infrastructure de stockage en réseau ?

– L’environnement de stockage devient facilement évolutif, à tout moment des ressources peuvent être ajoutées au fur et à mesure de l’augmentation de la demande.

– Les ressources non utilisées peuvent être facilement attribuées à un autre serveur, une autre utilisation…

– L’administration est simplifiée, centralisée sur un seul périphérique de stockage au lieu d’une multitude de petits périphériques indépendants.

– Applications et améliorations non disponibles, difficiles ou lourdes à mettre en œuvre sur une architecture DAS :

  • Simplicité de la mise en place d’une réplication délocalisée et centralisée des données.
  • Continuité de service grâce au clustering des périphériques de stockage, en cas de pannes les données restent accessibles et la production n’est pas interrompue.
  • Démarrage de serveurs par le SAN grâce au Boot on SAN. Reprise d’activité accélérée en cas de panne d’un serveur physique.
  • Consolidation de la virtualisation par le stockage des VM sur le SAN.

 

2 – Quelle différence entre le SAN et les NAS ?

En quelques mots, le NAS fait référence à un périphérique précis, relié au LAN et potentiellement accessible par tous les usagers du réseau. Le SAN fait référence à un réseau de données à part entière, en parallèle du LAN


Télécom
   
Systèmes
   
Développement
& progiciel
Sécurité electronique
Scroll To Top